Contenu

Problématique de l’atelier n°5

Maîtrise d’ouvrage immobilière et développement durable

S’agissant du management de projet et la maîtrise des usages, quelles sont les conséquences en termes opérationnels pour les collectivités ? Telle sera la question centrale abordée dans cet atelier.

Les actuels enjeux environnementaux, énergétiques, économiques et sociaux placent le secteur du bâtiment au centre de toutes les attentions. Ainsi, le Grenelle de l’environnement, les nouveaux projets de rénovation urbaine et le renforcement de la gestion de patrimoine immobilier conduisent à faire évoluer les objectifs et les pratiques des maîtres d’ouvrage et des propriétaires publics.

Nous proposons d’articuler l’atelier autour de quatre questions principales, avec le souci d’apporter des pistes de solutions concrètes tout en conservant cette vision globale :

1- Comment mettre en cohérence un projet immobilier avec un projet urbain ?

Le projet urbain prend en compte les différents types de bâtiments. Les bâtiments publics, pour leur part, ont un rôle urbain important : ils abritent des services publics favorisant la cohésion sociale et territoriale, ils acquièrent souvent une importance symbolique pour la population et ils drainent de nombreux usagers. Ils ont aussi valeur d’exemplarité dans leur qualité urbaine. Tout projet immobilier public doit donc s’inscrire dans un projet urbain plus global. Comment parvenir à des objectifs partagés avec les acteurs concernés ? Comment intégrer le nouvel aménagement dans un environnement urbain en constante mutation ?

2- Comment prendre en compte les usages et leurs évolutions ?

Implantation, réalisation, exploitation, changement de destination.

Au-delà d’un objet technique et formel, un bâtiment accueille des personnes, avec leurs comportements et leurs modes de perception. Des activités s’y déroulent et évoluent avec le temps. Le principal souci des maîtres d’ouvrage et des propriétaires est donc très logiquement de satisfaire aux attentes des occupants et d’améliorer la qualité de service pour les utilisateurs. Mais comment connaître les attentes? Comment permettre des évolutions probables mais non connues ? Quels sont les moyens pour évaluer le degré de satisfaction ? Est-il possible de corriger des usages indésirables ?

3- Comment exercer une maîtrise d’ouvrage durable dans la stratégie immobilière et la gestion d’un patrimoine ?

Un patrimoine immobilier doit répondre à des objectifs de natures bien différentes : son adéquation aux besoins des utilisateurs, voire son optimisation ; la préservation de sa valeur ; le respect des réglementations.... Il semble que ces objectifs s’accordent naturellement aux objectifs du développement durable qui portent à la fois sur les aspects sociaux, environnementaux, économiques. Qu’en est il réellement ? Bute-t-on sur des contradictions ? Comment appliquer la question « durable » au sein d’une gestion de patrimoine? Comment définir les objectifs? Quelles méthodes de travail mettre en œuvre?

4- Quelles évolutions des métiers et des organisations pour une maîtrise d’ouvrage durable ?

Prendre en compte un plus grand nombre d’enjeux demande plus de compétences et de connaissances ; cela suppose également d’accorder plus de temps à l’étude et à la concertation, voire à l’éducation. Or en parallèle les contraintes économiques et institutionnelles n’évoluent pas forcément ! La résolution de cette « équation » passe alors par l’émergence de nouveaux métiers, plus spécialisés ou plus intégrateurs, et par de nouvelles organisations.

Ces quatre questions offrent la possibilité de partager nos expériences, nos contextes, nos enjeux. Au-delà de ce partage, quelles sont les attentes vis-à-vis du Certu ? Quelles sont selon vous les urgences à traiter, sur lesquelles des éléments de méthode devraient être apportés. ?