Contenu

L’adaptation des villes vers un developpement durable va amener ses acteurs à repenser le partage des coûts des aménagements. Qui peut et qui va payer entre les pouvoirs publics, les habitants, les usagers et les partenaires privés ?

Contact Certu : Françoise Meteyer-Zeldine 04 72 74 58 05

La question de la dépense publique se pose aux différents acteurs de la ville. Aménager les espaces urbains a un coût qui doit être supporté par la collectivité au sens large et dont la prise en charge est partagée entre particuliers, pouvoirs publics et prestataires de services urbains. La question centrale de l’atelier tourne autour du partage de la valeur et des risques liés à l’aménagement.

Offrir des services urbains de qualité, énergétiquement sobres et économiquement viables va nécessiter des efforts financier dont le retour économique est à long terme. Certaines villes ou certains quartiers vont demander un effort de rattrapage très important si l’on veut produire des villes durables pour tous les citoyens. Qui va financer entre le secteur public et le secteur privé ? L’aménagement urbain a été dans le passé et est toujours producteur de valeur. Pour qui ? Qui capte cette valeur et est-elle réinvestie au service de la ville ?

Intervenants :
Vincent Renard : Consultant IDDRI
Stéphane Quéré : Directeur Aménagement urbain durable, Groupe GDF-SUEZ .
Joseph Comby, Consutant
Bruno Farber : Directeur du fonds d’investissement Ginkgo à la Banque Rothschild.
Lexia Lesueur : Responsable du Pôle de recherche CDC Climar Recherche. 
Cord SOEHLKE adjoint à l’urbanisme de la ville de Tübingen

Télécharger la vidéo de présentation de l’atelier 9 par Françoise Meteyer-Zeldine (format Windows Media - 7.4 Mo)