Contenu

N°12 - Les pôles scientifiques et techniques et les attentes des utilisateurs

Atelier n°12

3 février 2010 : 9h00 - 11h30
Actualité
Comment l’organisation en pôles scientifiques peut-elle induire des synergies entre recherche et acteurs opérationnels : collectivités, bureaux d’études, industriels ? La création de tels pôles scientifiques peut-il favoriser les partenariats avec les acteurs publics et privés ? publié le mercredi 16 décembre 2009
Problématique de l’atelier n°12
Des organismes scientifiques du MEEDDM, situés en région parisienne ou en Rhône-Alpes, regroupent aujourd’hui leurs compétences dans deux pôles scientifiques et techniques. Ils développent et institutionnalisent leurs relations avec les autres acteurs de la recherche et de l’enseignement supérieur, dans le cadre notamment des Pôles de recherche et d’enseignement supérieur des universités Paris-Est et de Lyon. (...)
 
Organisation de l’atelier n°12

Animateur
Jean-Louis Hélary, Directeur du Certu

Partenaires associés à la préparation
- Direction de la Recherche et de l’Innovation / CGDD- MEEDDM
- PST Rhône-Alpes (Patrice Raulin)
- PST Marne-la-Vallée (Hélène Jacquot-Guimbal)

 
Compte-rendu de l’atelier n°12
Les pôles scientifiques et techniques sont apparus au moment de la création du Ministère (ancien MEDAT) : il s’agit d’une forme d’animation du réseau visant à mobiliser ses acteurs sur des politiques du Ministère. Ce réseau compte 35 organismes, environ 30 000 personnes œuvrant sur le champ scientifique et technique. Ils ont été construits, au départ, dans des logiques sectorielles : les transports, le génie civil, la construction, l’énergie. Le développement durable nécessitant des approches transversales, nous devons œuvrer à ce que ces organismes prennent en charge les politiques transversales du Ministère. Aujourd’hui, il s’agit d’aller plus loin dans la logique de travail commun en articulant ces organismes à des dynamiques régionales. (...)